~~L’AHLS et la Fête des 50 ans de La Source. ~~ 

    L’AHLS a très largement participé aux festivités du 50ème anniversaire de La Source, du 11 au 14 octobre 2012.

    Christiane Dumas et François Reisser, secrétaire et membre du Comité des Fêtes, ont participé aux très nombreuses réunions de préparation.

    François Reisser a été la cheville ouvrière des trois tables rondes du samedi 13 octobre à l’Université. Notamment en retrouvant des habitants qui ont vécu le tout début de La Source, en invitant des personnalités impliquées dans la création et le développement du quartier, ou qui ont montré par leur parcours que vivre à La Source n’est pas pour autant un handicap. Il a aussi obtenu des aides substantielles pour les dépenses de communication.

    L’AHLS avait prévu le dimanche 14 un vide grenier, qui n’a pu avoir lieu faute de conditions météorologiques acceptables. Dommage, car Christiane Dumas, comme à l’habitude, avait fourni un gros travail d’organisation. Les permanences pour les inscriptions avaient été tenues depuis près d’un mois au local de l’AHLS par Christiane Dumas, Claire Béduchaud, Michel Charlier, Jean-Louis Delfau, Claude Landré, Alfred Lenglain, Colette Robert et Gérard Terrolle.

    Des membres du Conseil d’Administration se sont relayés le dimanche de 10 h à 18 h dans la salle Olympe de Gouges sur le stand de l’AHLS : Michel Charlier, Claire Béduchaud, Pierre Gond et Claude Landré. 

    Sur ce stand était présenté un diaporama réalisé par Alain Vercoustre d’après les cahiers de Fernand Pellicer. Des coupures de journaux, numérisées par Cent Soleils, racontaient la construction de ce qui fut d’abord un village puis une ville, de 1965 à 1971. Ce diaporama est dorénavant visible sur le site Internet de l’AHLS.

    D’autres membres du Conseil d’Administration et des adhérents de l’AHLS étaient aussi présents sur d’autres stands. Citons Gérard Sustrac, qui a exposé ses photographies de La Source, Gérard Adamczyk, Abder Ghbabra, Eric Pépin, Colette Robert, présents sur les stands d’autres associations dont ils font partie, et Jean-Louis Delfau qui a suivi la promenade bien arrosée du dimanche matin pour permettre à l’Indien 107 de vous parler du Collège Montesquieu et de la chaufferie biomasse.