COMPTE RENDU DE L’AG

Du 08 Février 2017 à 20 h salle Pellicer

Questions / réponses :

Niamé Diabira fait remarquer que le centre n’est pas visible de la rue ce qui fait que les habitants vont sur Olivet

La rénovation des commerces et de l’artisanat : il faut que les commerçants soient d’accord

Toutes les cellules sont détenues par un promoteur

La galerie traversante est gênante pour les commerçants mais intéressante pour les habitants ; c’est un lieu d’insécurité et avec beaucoup de déperdition de chaleur et de courants d’air.

Les travaux prévus sont le cloisonnement de grandes cellules, de grands rectangles sur l’avant et sur l’arrière du centre. La promesse est faite que si les travaux sont engagés, la fermeture de leur magasin n’excédera pas 1 semaine.

Le pharmacien voudrait s’agrandir en reprenant le magasin Mag press.

Les réserves en sous-sol du boucher et du coiffeur sont conservées de même que le magasin U express.

Il est prévu de ne faire qu’un seul magasin avec le bar et le bureau de tabac.

La Ville travaille avec la SODES pour que les cellules Avenue de La Bolière soient surveillées en tant que commerces car il n’est plus toléré de kebabs.

Le but également est de fermer le 3° bar qui se trouve sur la voie pulmonaire en bordure du tram, les incivilités et les saletés sur les trottoirs donnent une mauvaise image du quartier.

Il faudra trouver un autre endroit dans le cœur du quartier pour ouvrir un bar accessible à tous les habitants

L’AHLS souhaite être informée régulièrement de l’avancée des discussions et des travaux.

Le promoteur a été choisi, on attend ses contre propositions, la Ville donnera son accord ou non

Niamé Diabira nous informe qu’il sera peut-être conservé une cellule boutique essai avec un loyer réduit pendant 3 mois et voir comment ça fonctionne avec les habitants. C’est à l’étude.

Construction et emploi

- Un habitant s’inquiète de voir le nombre de maisons qui poussent comme des champignons et ont du mal à se vendre notamment Rue Balzac, le promoteur a déposé le bilan et à Rodin

Réponse de Niamé Diabira : Sadi Production a déposé le bilan et l’usine qui construisait les panneaux de bois a fermé elle aussi. Il ne faut pas casser le concept de maisons en bois.

Pour Rodin il y a 90 maisons en construction et 35 terrains à bâtir. En décembre 2016 il y avait 37 maisons vendues et habitées, le F4 est à 895 € par mois, l’intérêt est que les gens viennent habiter à La Source, même si on travaille à 4 ou 5 km on peut quand même habiter à La Source.

Il faut lutter contre ce taux de chômage de 30 % qui est un vrai fléau ; les jeunes ont décrochés du système scolaire et sont sans formation, il leur faut pratiquer la langue française, les former, ce qui est lu est enregistré

Le pole financier des impôts s’agrandit, environ 40 personnes de plus

Agreen Tech valley va bientôt commencer

Elle remercie l’AHLS et affirme que radio Moquette marche bien; (définition de radio moquette : Bruits de couloirs, la fameuse radio-moquette alimente les conversations quotidiennes dans beaucoup de lieux de travail. « Il paraît que, on m’a dit que... » Plus l’information étonne, est sensationnelle, plus vite elle circule. Amplification, déformation, invention pure et simple, radio-moquette s’avère un média prodigieusement efficace. Son contenu c’est pour ainsi dire la rumeur que Jean-Noël Kapferer qualifie de plus vieux média du monde : information destinée à être crue, qui a une volonté de convaincre, qui est à la fois un processus de dispersion d’information et un processus d’interprétation et de commentaire.)

Question  de M Ricoud :

Les CCP vont partir, le collectif emploi réfléchit à ce qui peut être fait suite aux rencontres avec la Mairie, l’Agglo, le Conseil Départemental, le Conseil Régional

Les problèmes scolaires ; il faut réfléchir dans 1 an ou 2 à la construction d’un autre collège

Les Ombrages ; il faut essayer de trouver une solution alternative à son transfert sur la Chapelle

Avenir des friches

ANRU II et conseil citoyen il faut que les habitants s’investissent

Question  L’AHLS : Le bien vivre ensemble passe par la culture et le théâtre

Remarques d’une habitante :

Questions de l’AHLS sur le devenir de :



Olivier Carré prend la parole pour les réponses aux questions des participants et de l’AHLS

Jean Pierre Sueur prend la parole :

Olivier Carré :

Le programme convient à tout le monde La Dalle rentre dans l’ANRU II, la Ville reste très vigilante en ce qui concerne les marchands de sommeil, les problèmes de charges, le paiement des charges, les syndics ne peuvent plus y arriver, la SOCOS a même menacé de couper le chauffage faute de paiement.





Fin de l’AG suivie du pot de l’amitié à 23 h