L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

du

MERCREDI 14 AVRIL



Cette année l’Assemblée Générale s’est déroulée en visioconférence, sept personnes se sont connectées, 54 avaient adressé leurs votes par courrier.

Auparavant le rapport d’activité, le bilan financier, le rapport du commissaire aux comptes et le rapport d’orientation avaient été adressés aux adhérents par courrier ordinaire ou électronique

Les rapports d’activité et d’orientation sont approuvés par 56 voix et le rapport financier par 55 voix pour et 1 abstention. Les membres sortants du CA ont été réélus.


Présentation du rapport d’activité par la Présidente :


Depuis 40 ans notre association est présente dans le quartier. Elle continue grâce à l’implication de ses bénévoles, à jouer un rôle important dans la vie de la cité.

Le fonctionnement de l’association.

À cause de la Covid19, le CA s’est réuni 3 fois au cours de l’année 2020 contre 10 fois en 2019.

Nous sommes actuellement 8 au CA et 6 à siéger régulièrement ; il nous faudrait des candidatures et ça devient très urgent. Nous ne demandons pas d'être présent à tous les CA, mais si nous étions plus nombreux nous pourrions traiter plus de dossiers et beaucoup mieux.

Trois numéros de L’Indien ont été préparés en 2020. Merci à tous les distributeurs de l'Indien et aux annonceurs.

Les actions de l'AHLS en 2020 :

Les projets prévus et annulés à cause du Covid

- les 2 vide-greniers et la fête du vélo

- la séance de « 1000 lectures d’hiver » proposée par Ciclic le 4 mars

- le voyage à Paris le 21 mars

- la conférence sur le macrobiote intestinal le 24 mars

- la Ville a reporté le carnaval et le forum associatif.

Néanmoins :

- une demande à la Mairie d'aide exceptionnelle est en cours.

- l'AHLS suit le dossier de la Maison de Santé Pluridisciplinaire et de la venue de l’association parisienne COSEM (Coordination des œuvres sociales et médicales).

- Le site internet mis en place en 2012 par Gérard Terrolle est mis à jour.

- l'AHLS va participer au film sur les CCP avec des adhérents qui ont travaillé dans ce bâtiment et avec les archives de l'AHLS ; ce film est produit par Bruno et Catherine Ulmer et FR3.

- La T17, le relogement des habitants et sa déconstruction en 2021

- Les travaux de la dalle et la requalification de la place Ernest Renan

- la Banque Postale et son départ prévu en 2022.

Présentation du rapport d’orientation 2021 :


Conformément à ses statuts, l'Association des Habitants d’Orléans La Source (AHLS) a vocation à s’intéresser à tous les problèmes d’ordre collectif de notre quartier. Elle a pour objectif la satisfaction de l'intérêt général à La Source.

Rappelons que nous n’avons aucun pouvoir de décision : nous sommes une force de proposition, d’alerte et si nécessaire de contestation.

Les idées, réflexions ou suggestions des adhérents recevront le meilleur accueil. L'AHLS élaborera ses propositions à la suite de débats collectifs. Elle remercie celles et ceux qui lui apportent leur concours, participent à la recherche de solutions et nous soutiennent financièrement.

Comme en 2020 en 2021 il faut renforcer le conseil d'administration.

- Le désert médical :

L'AHLS continue à suivre le dossier de l’installation de la COSEM

- L’implication dans la vie de La Source :

L'AHLS assiste aux réunions des diverses instances de la Mairie aussi souvent qu'elle le peut avec les objectifs de solidarité contre les injustices et les inégalités, pour la participation des habitants à l'amélioration des conditions de vie à La Source et pour un renforcement de la dynamique citoyenne sur le quartier de la Source.

- Les commerces :

L'AHLS suit le dossier de l'avancement des projets d'aménagement du centre Bolière 3 et de l'Avenue de la Bolière.

- Le bien vivre ensemble :

Depuis sa création, l’AHLS a toujours eu à cœur le respect des autres et le "bien vivre ensemble". En témoignent de nombreuses actions : vide greniers, le journal L’Indien distribué dans toutes les boîtes aux lettres du quartier.

L’AHLS reste mobilisée auprès de la Mairie de proximité et celle d’Orléans pour le devenir de bâtiments qui ont fait l'image du quartier : la démolition de la T17 et de la Banque postale. Nous restons vigilants sur la rénovation du centre commercial La Bolière qui met du temps à prendre forme.

- L’Indien :

Le journal continuera à être financé par les annonceurs et les fonds propres de l’association (les cotisations et les dons des adhérents). L’absence de vide grenier en 2020 porte préjudice à son budget. Si vous avez des idées d'articles n'hésitez pas à vous faire connaître.

- Divers :

Il nous faut trouver des thèmes d'action qui fédèrent les adhérents et les habitants du quartier comme par exemple les actions de solidarité.

L'AHLS réfléchit à des sujets de conférences. Si vous avez des idées elles seront les bienvenues.

L'AHLS va organiser une soirée dans le cadre des « 1000 lectures » au local de l'AHLS quand la situation sera meilleure.

L'AHLS pense qu'il serait judicieux de désenclaver le commissariat, la mairie et le bureau de poste en les ramenant au niveau du sol (à la place du bâtiment des CCP ou avenue de la Bolière).

- Si des réfections de certaines voies de circulation ont été effectuées, il reste encore des points noirs dans notre quartier ; l'AHLS fera des bilans plus réguliers de la voierie et des pistes cyclables.

- L’AHLS participera à la fête du vélo le 6 juin.


Discussion en Assemblée Générale :


Les sujets abordés par les participants : 

Pourquoi avoir coupé les arbres au rond-point de Novotel ?

Les placettes sont mal entretenues, les massifs sont abimés. 

Des lampadaires sont mal réglés et restent allumés quasiment toute la journée d’où un gaspillage d’électricité, ne peut-on pas les régler ? 

L’AHLS posera ces questions aux services compétents de la Métropole

Une réunion publique sera demandée au sujet du projet de transformation de la maison de retraite des Ombrages en résidence étudiante et de construction de maisons dans le terrain boisé à proximité.

Un centre Emmaüs ouvrira le 19 mai rue Buffon à La Source. Le CA de l’AHLS l’a visité, le dernier Indien en fait état.

La fête du vélo avec l'Étape Solognote est prévue le 6 juin 2021, l'AHLS y participera et invite ses adhérents.


Madame Kounowski intervient en tant qu’élue municipale sur : 

1/Elle soutient notre proposition de donner le nom de Michel Ricoud et Robert Fortier à des institutions ou à des bâtiments de la Source.

2/Le Centre Commercial de la Bolière :

Les travaux ont été initiés du temps d'Olivier Carré (ANRU 2).

En 2018/2019 les travaux ont commencés, gérés par la SEMDO (Société d’économie mixte pour le développement orléanais). Il avait été décidé de garder la structure métallique, de refaire les 10 cellules commerciales en supprimant l’allée centrale.

Les travaux traînent et les commerçants commencent à s'impatienter.

Le maire est venu en décembre 2020 pour voir le chantier, il a exigé que les travaux soient terminés en septembre 2021 et il va revoir les loyers entre les commerçants et la SEMDO.

L’Adjoint au Maire en charge des commerces veut examiner les loyers qui ont subi une lourde augmentation entre le début et la fin de l'année 2020.

Le magasin U Express poursuit ses travaux.

Actuellement aucun boucher n’est candidat.


Projet de Limère :


Concernant les projets d’aménagement de Limère, une pétition intitulée :

Non aux projets d’aménagement de Limère,

Non à la déforestation du Sud Ouest de La Source,

Non à la création d’une nouvelle zone commerciale à l’entrée sud d’Orléans,

Non à la bétonisation de nos entrées de ville.

sera mise en ligne très prochainement par l’AHLS. Des séances de signatures seront organisées devant le centre commercial Bolière et sur le marché du samedi. Ghislaine Kounowski, élue municipale, soutient cette pétition.


4